Accueil> …

Politique de coopération régionale : le Fonds de Conservation Jeunesse

En tant que Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale, la Bibliothèque de Toulouse participe à des projets de coopération régionale, articulés autour de la sauvegarde du patrimoine écrit , du développement de la lecture, de la promotion de la vie littéraire, et de la mise en place de réseaux documentaires.

A ce titre, elle participe à la mise en place des plans de conservation partagée pilotés par le CRL : plans de conservation pour les périodiques, pour la jeunesse, pour les documents sonores.

Le Fonds de Conservation Jeunesse 

Le Fonds de conservation jeunesse (FCJ) de la Bibliothèque de Toulouse regroupe les collections jeunesse de la fin du XIXè siècle à nos jours. Il a pour mission de conserver la mémoire du patrimoine littéraire jeunesse, d’être le reflet des collections proposées par la ville de Toulouse, mais aussi d’offrir un aperçu de l’évolution du rapport du jeune au livre, dans l’offre éditoriale actuelle.

Il doit son existence et sa richesse à la présence à Toulouse d’une Bibliothèque de l’Heure joyeuse dans les années 40. Novatrice pour l’époque, cette bibliothèque préconisait en effet l’accès libre pour les lecteurs, des textes de qualité, une responsabilisation de l’enfant…Autant de principes modernes pour l’époque.

Le catalogue originel de cette bibliothèque a donc constitué le noyau dur du Fonds de conservation Jeunesse. A partir des années 80, ce fonds s’est structuré avec la formalisation de critères d’acquisition, l’intégration systématique des documents intéressants issus du
désherbage des bibliothèques de quartier et surtout la dotation d’un budget spécifique.

Cette politique volontariste a pour objectif de présenter les grandes tendances de l’édition jeunesse : son évolution, sa créativité, ses auteurs et illustrateurs reconnus et émergents, les titres remarquables, les petites maisons d’éditions etc. Des critères plus spécifiques, liés à la fois à l’identité de la ville et à des intérêts plus arbitraires ont également été retenus. Ainsi le FCJ acquiert les documents jeunesse autour de l’aviation du fait de la présence de l’industrie aéronautique, mais aussi les ouvrages publiés par des éditeurs régionaux (tel Milan à Toulouse), sur des personnages phares de la littérature enfantine (Alice, le petit chaperon rouge, Pinocchio etc.), ou les titres retenus dans la publication annuelle des sélections jeunesse de Toulouse... Par ailleurs, le FCJ intègre, en tant que bibliothèque classée, le Dépôt légal des imprimeurs régionaux.

Il en résulte une grande représentativité des maisons d’éditions et de leurs collections antérieures aux années 80. En effet depuis quelques années l’accent est mis sur l’achat des livres anciens, notamment les titres des années 30 à 50. Par ailleurs, on assiste à un intérêt croissant d’artistes pour ce champ de la littérature. Le Fonds de conservation constitue donc un fonds de livres d’artistes. Là aussi, l’intérêt se porte sur des artistes déjà reconnus : Bruno Munari et son travail autour de l’objet livre, May Angeli et ses bois gravés, Sarah Moon et son travail photographique, mais aussi sur le travail de jeunes artistes explorant des voies nouvelles : UG et ses livres pop up, Clotilde Olyff et la typographie, Louise Marie Cumont et ses livres en tissu.
On peut donc distinguer dans les 30000 documents du FCJ trois grands domaines : les collections patrimoniales antérieures aux années 80, les collections contemporaines des années 80 à nos jours et les livres d’artistes.
Depuis 2004, la mise en place d’un plan régional de conservation partagée jeunesse a permis au FCJ de revoir ses critères d’acquisitions et de mieux gérer les problèmes d’espace auxquels le service est confronté. Les critères choisis par les bibliothèques partenaires ne sont plus suivis de façon exhaustive

Quelques critères actuels :
Illustrateurs : Edmund Dulac, André Hellé, Félix Lorioux, Bernadette, Janosch, Georges Lemoine, Nicole Claveloux, Gregoire Solotareff etc.
Personnages : Alice, Babar, Bécassine, le Chaperon Rouge, Pinocchio, Peter Pan, Robinson Crusoe, Heidi
Collections jeunesse : Bibliothèque Rose chez Hachette (jusqu’aux années 80), Joie de connaître chez Bourrelier (années 50-60), 1000 soleils chez Gallimard (années 70-80) etc. Près de 80 collections jeunesse sont représentées.
Classiques de la littérature jeunesse, leurs réeditions et adaptations, les traductions de classiques étrangers : romans de Jules Verne, romans de la Comtesse de Ségur, Fifi Brindacier, le livre de la jungle etc.
Les ouvrages de référence sur la littérature jeunesse
Les contes et légendes
Le dépôt légal

Toutes ces collections sont localisés physiquement soit dans les magasins du FCJ ou dans ceux de la Réserve (ce magasin contient des livres rares ou précieux du XVII au XXIè). Ils sont consultables dans la salle du patrimoine à la bibliothèque d’Etude et du Patrimoine de Périgord.
Ce fonds est régulièrement mis en valeur par le biais d’expositions dans le réseau des bibliothèques de Toulouse.

La Conservation partagée

La BMVR de Toulouse, du fait de l’importance de ses fonds de conservation jeunesse (environ 30000 documents) est un partenaire incontournable du plan régional de conservation partagée des fonds jeunesse.
Initié et mis en place par le Centre Régional des Lettres (www.crl-midipyrenees.fr) en 2004, ce plan a pour objectif de rationaliser la conservation des fonds jeunesse à l’échelle du territoire régional. Il répond à différentes problématiques : le manque d’espace de conservation dans les magasins, la nécessaire harmonisation des acquisitions et éliminations dans un contexte d’augmentation de l’offre éditoriale, la mise en valeur des documents auprès du public. Elle concerne en 2008 près de cinquante bibliothèques municipales ou départementales de Midi-Pyrénées.

Chaque bibliothèque s’est investie en fonction de ses moyens (locaux, personnel). La BMVR est positionnée comme établissement ressources et comme établissement associé. A ce double titre, elle reçoit de la part des autres établissements associés des documents entrant dans les critères définis par la BMVR pour le Plan de conservation : les documents les plus anciens jusqu’à la fin des années 1970 (environ 5000 documents). En particulier les collections représentatives des années 40-60 (par exemple, L’Alouette, Marjolaine, La Joie de connaître (Bourrelier), Juventa (Delagrave) ou La Bibliothèque verte), ou encore, pour les  années 60-70, Mille épisodes (La Farandole) ou Plein vent (Laffont) ; ainsi que plus de 50 illustrateurs jeunesse (environ 3000 documents), des thèmes spécifiques (aviation - espace, les personnages de la littérature enfantine…). De même, la BMVR transmet des documents aux bibliothèques partenaires selon les critères communiqués. Le fonds de conservation jeunesse intégré au Plan de conservation représente environ 12 000 volumes installés dans des magasins répondant aux normes de la conservation patrimoniale.
Le mouvement des collections a lieu une fois par an et le Centre régional des lettres gère avec les Bibliothèques Departementales de prêt la logistique induite par ces transferts.

L’objectif principal de cette coopération est de faire connaître ces fonds auprès des acteurs du livre au niveau local et régional, mais aussi auprès du grand public, d’où la programmation d’une manifestation autour d’auteurs conservés. L’édition 2008 a eu lieu du 21 au 24 octobre :Chemin faisant : tournée en région de trois auteurs-illustrateurs, May Angeli, Bruno Heitz et Frédéric Clément dans les bibliothèques de Tournefeuille, Lavelanet, Mirepoix, Cahors, Bagnères-de-Bigorre, Vic-en-Bigorre, et Mazamet.
Plus d’informations à propos du plan de conservation sur le site du CRL
Contacter la bibliothèque par mail pour plus d’infos sur la participation de la BMVR de Toulouse.